was successfully added to your cart.
Le blogUncategorized

Pourquoi est-ce que j’ai choisi le Droit ?

By 11/02/2019 No Comments
choisi le Droit

J’ai choisi le Droit un peu par hasard.
J’ai longtemps hésité entre les professions de médecin ou d’avocat (oui le cliché).
Je rêvais d’être cet avocat américain à la télévision. Défendre la veuve et l’orphelin. Ces causes perdues.
Mais ce qui m’a décidé au final, c’est surtout une lassitude pour les matières scientifiques (j’étais en S). Et puis le quotidien du métier de médecin ne me faisait plus rêver.
J’étais également effrayé par les 10 années de médecine minimum.
J’ai également rencontré un juriste qui a occupé une place importante dans ma vie à partir de mon année de 1ère (au lycée).
Du coup, il y a 9 ans, presque jour pour jour, je retirais tous mes vœux de fac de médecine de la plateforme Post Bac (oui ça existait déjà, ce devait être la première ou deuxième année d’utilisation pour l’anecdote).
J’étais complètement paumé. Depuis quatre ans, je souhaitais aller en médecine pour devenir médecin urgentiste. Rien que ça. Et tout d’un coup, je ne m’y voyais plus. Beaucoup de choses ont changé à ce moment dans ma vie.
Je crois avoir hésité entre au moins 4 ou 5 professions différentes : avocat évidemment, assistant social, infirmier (les études sont moins longues)… Pour les autres, je ne m’en souviens plus. Hormis le fait que j’étais près à faire un BEP ou un Bac Pro après avoir obtenu un Bac S… Cherchez l’erreur… Le mec paumé.
Comme j’étais influencé (au bon sens du terme) par un juriste que je venais de rencontrer; un mec en or qui m’a pris sous son aile ; je n’allais plus devenir médecin, j’allais intégrer une fac de Droit. Même mes parents ne savaient plus quoi
Le problème, c’est que c’était radicalement nouveau pour moi. Je n’avais aucune idée de ce qui pouvait m’attendre. Je ne connaissais personne qui souhaitait aller en fac de Droit.

Mes débuts en Droit

Pour ceux qui connaissent mon histoire, je vous prie de m’excuser par avance. Je vais forcément me répéter. Pour les autres, j’espère vous régaler.

Je me souviendrai toujours de mon premier cours en amphithéâtre. Je me suis assis parmi les 900 étudiants de première année de la fac de Melun. Nous écoutions tous attentivement la professeur de Droit civil. Elle parlait très sérieusement. Avec un ton grave. Comme si nous avions pris une décision importante. Et dans un élan de “joie” elle nous clame : “bienvenue dans la maison”.
A ce moment là, j’ai décroché. Je m’interroge. Pourquoi parle-t-elle de maison ? Va-t-on y passer tant de temps ici, que nous allons y dormir, manger, etc ?

Petit aparté
Je dois tout de même préciser que mon choix s’est effectué en deux fac :

  • la fac de Melun
  • l’université de Créteil

Si je choisissais Créteil, j’obtenais un appartement (logement étudiant). Si je choisissais Melun, c’était la voiture. A l’époque, je jouais mon avenir sur ce seul critère. J’étais vraiment innocent. Pour un tas de raisons (famille, amis, travail, sorties, les filles…) j’ai choisi la voiture, et donc Melun ! Voilà comment j’ai choisi le Droit…

Puis des paroles plus sombres me ramenèrent à la réalité : “Vous êtes environ 10 sur chaque rang. Regardez bien à votre gauche, puis à votre droite. A la fin de l’année, il ne restera qu’une seule personne parmi vous…”
Trop, c’est trop. Je me suis tourné vers mon voisin de gauche avec qui j’avais commencé à discuter un peu avant ce long monologue. En me rappelant la scène, je ne sais pas trop pourquoi, mais il avait un air de Laurent Voulzy. Bref. Je lui dis alors en rigolant : “Elle n’exagère pas un peu la prof ? Elle se prend un peu au sérieux non ?”
C’est alors que le mec me répond “THE” phrase : “Ba c’est Assas mec !”

choisi le Droit
Oui, c’est vraiment le hall de la fac. Sans trucages…

Et là, le choc ! J’étais si innocent. Je lui répondis alors : “Ouai, et alors ? La fac s’appelle Panthéon-Assas, je suis au courant (merci de l’info)”. Sauf que je ne connaissais rien du tout de cette fac de Droit. Mais vraiment rien. Demandez-moi encore aujourd’hui la réputation des fac de médecine je pourrais sans doute vous répondre. Mais les fac de Droit à cette époque. Nada.
Forcément, je me renseigne un peu. Je questionne mon voisin de gauche (parce qu’il était physiquement à ma gauche, pas parce qu’il votait “à gauche”, on est bien d’accord).
“Assas c’est la première licence de Droit de France”; “C’est sans doute la meilleure fac de Droit de France”. Mon coeur s’est arrêté de battre. Je réalisais enfin ce que je venais de faire. J’avais choisi “THE” fac de Droit.
Autant vous dire que j’avais pris une sacré claque dans la g*.

Pour ceux qui sont intéressés pour en apprendre plus sur mon parcours à la fac, je me suis déjà épanché plus longuement sur cette page.

Pourquoi ai-je continué les études de Droit ?

Mon premier projet professionnel était de devenir agent tutélaire (niveau DEUG – L2). Je m’intéressais beaucoup au droit de la famille, et mon ami juriste m’avait pas mal vanté les mérites de cette profession. Puis, j’ai eu de l’ambition. Je me suis dit que cela valait le coup d’aller au moins jusqu’en L2. Après plusieurs déboire (redoublement et rattrapages) je suis parvenu en L3. J’ai découvert le droit du travail. Ce fut un coup de foudre pour la matière. Le prof n’y est pas pour rien. Je remercie encore cet enseignant passionné qui a su nous transmettre son amour pour la matière.
Puis, une fois le cap de la licence passé (à coup de rattrapages compliqués), j’ai obtenu mon M1. Où j’y ai découvert la protection sociale, mon nouveau domaine de prédilection. Et devinez quoi ? J’ai choisi un Master 2 non seulement sur la protection sociale, mais également sur la Santé !! Chassez le naturel, il revient au galop.

Conclusion

Parfois, on a l’impression de faire des choix qui n’ont aucun sens. Ils semblent incohérents. “Puis, progressivement, un schéma se dessine. Tout prend forme. C’est ça la théorie du chaos” petit clin d’œil au film Chaos que j’adore.

Plus sérieusement, en regardant dans le rétroviseur, je me rends compte d’une chose. Mes choix ont toujours été guidés par l’humain et le lien avec la santé, voire le bien-être. Aujourd’hui plus que jamais. Je fais désormais de la formation, il n’y a pas plus “humain” que ce métier. En parallèle, je viens en aide aux étudiants. Je veille au maximum à leur apporter les conseils et informations qui leur permettront de survivre aux études de Droit.
Pour conclure, je dirais que j’ai choisi le Droit mais je n’ai jamais perdu mon objectif de vue : aider mon prochain 😉

Si toi aussi tu as une anecdote sur tes débuts en Droit, je serai ravi que tu me la partage dans les commentaires.

Racontes-moi pourquoi tu as choisi le Droit ?

Damien

Author Damien

Administrateur du site. Retrouve moi sur Instagram et découvre les coulisses de la communauté : https://www.instagram.com/le_juriste_de_base/

More posts by Damien

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des