was successfully added to your cart.
Le blogUncategorized

5 conseils pour comprendre un étudiant en Droit

By 08/02/2019 No Comments
comprendre un étudiant en Droit

Vous avez un enfant qui suit des études de Droit. Il travaille dur et tard le soir. Pourtant, les résultats ne sont pas forcément là. Vous voyez son comportement changer ?
N’ayez crainte, cela est normal. Néanmoins, vous avez raison d’être méfiant et prévenant.

Je vais vous donner des astuces pour comprendre un étudiant en Droit.

1. Ma fille utilise des mots inconnus

comprendre un étudiant en Droit

Vous êtes dans une des situations suivantes ?

  • je ne comprends plus mon fils
  • ma fille m’embrouille lorsque l’on débat sur l’adoption et la GPA (traduction : gestion pour autrui)
    “Receperint ex hoc mundo ad advocatus”
    (Bienvenue dans le monde des juristes !)
    Entre jargon judiciaire, langage littéraire des siècles passés et autres adages latins, il est normal d’être perdu.
    Pour y remédier, plusieurs solutions s’ouvrent à vous.
    Vous pouvez :
  • suivre des cours de latin
  • lire en douce ses cours de Droit
  • engager un interprète (photo “Burgonde” de Kamelot en GIF si possible)
  • une suggestion en commentaire ?

2. Mon fils saute de joie lorsqu’il a 10/20

comprendre un étudiant en Droit

Habitué à 17/20, vous ne le comprenez pas. Et c’est normal, que je vous comprends.
Mais alors pourquoi ce décalage ?
Trop souvent, les chargés de TD se comportent avec les premières années comme des tyrans. Les fameux “petits chefs”.
La notation est forcément très sévère. L’absence de méthodologie parachève le tout.

Comment aider mon enfant à obtenir de meilleures notes ?

3. Ma fille dors moins de 6 heures par nuit

comprendre un étudiant en Droit

Tout va bien, c’est normal. Son professeur ou son chargé de TD lui a annoncé la triste réalité d’un étudiant en Droit.
“1er commandement : tu ne dormiras point”
Malheureusement, c’est vérité. Je l’ai vécu moi-même. Cette situation est assez dingue quand on prend un peu de recul. Comment peut-on annoncer à des étudiants qu’ils n’auront plus le choix de se priver de sommeil pour réussir (ce qui au passage est totalement faux).
Heureusement pour moi, je n’ai pas de grands besoins en sommeil.

Alors comment tout de même faire face à la montagne de travail ?

Une solution consisterait à l’aider à s’organiser et à travailler correctement
Si le dialogue est difficile, faites appelle à un coach ou mentor pour étudiant.

Les solutions pour travailler efficacement :

  • travailler le portable éteint,
  • techniques de respiration pour se détendre avant de dormir,
  • méthode Pomodoro, etc.

Sachez qu’il est toutefois possible sous certaines conditions de dormir encore moins : https://www.lesystemeb.fr/2019/01/13/comment-reussir-ses-etudes-grace-au-sommeil-polyphasique/

4. Je ne vois plus mon fils

Comprendre un étudiant en Droit c’est compliqué. Mais cela est d’autant plus dur lorsque lorsque vous ne voyez plus votre propre enfant.

“Mon fils est un fantôme” voire un zombie. “Mon fils passe son temps à la BU” ou dans sa chambre. Il a des cernes qui descendent jusqu’au menton. Je ne le reconnais plus. Je ne lui parle plus. Comme s’il n’était plus.

En effet, la charge de travail est énorme en droit. Il faut le voir pour le croire. Travailler des cours de Droit, c’est loin d’être la panacée.

D’ailleurs, les étudiants ont vite fait de se surmener. Je tiens à adresser un avertissement aux parents. Attention au surmenage car il peut mener directement au burn out (lien vers l’article sur le burn-out des étudiants)

Dans les pires cas le burn-out peut causer la mort, ou tout simplement amener sur la voie du suicide (seconde cause de mortalité des jeunes encore aujourd’hui, faut-il le rappeler).

5. Mon fils rêve de porter une robe…

Alors s’il s’agit d’une robe noire avec un accessoire blanc au niveau du coup, je vous rassure, votre fils veut simplement devenir avocat.
Si elle est rouge, félicitations ! Votre fils ambitionne de devenir magistrat.
(pour toute autre couleur, c’est à vous de voir si vous souhaitez vous réjouir ou non).

Conclusion

Je souhaitais finir sur cette touche de légèreté. Si jamais je n’ai pas répondu à vos inquiétudes ou à vos questions, vous pouvez toujours me contacter par mail.


Pour plus de conseils : damien @lesystemb.fr

Damien

Author Damien

Administrateur du site. Retrouve moi sur Instagram et découvre les coulisses de la communauté : https://www.instagram.com/le_juriste_de_base/

More posts by Damien

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des