was successfully added to your cart.
Le blogUncategorized

Comment remettre la fac dans le Droit chemin ?

By 08/12/2018 février 17th, 2019 No Comments

Comment remettre la fac de Droit dans le Droit chemin ?

la fac de droit

Hier, j’ai décidé de mettre mon gilet jaune. Si je te jure, par contre, je suis resté chez moi pour écrire un article “punchline”.

Tu l’auras deviné, mes revendications sont toutes autres. Je ne te parlerai pas de hausse du carburant. Je ne scanderai pas non plus “Macron démission”.

Aujourd’hui, je te partage mon manifeste pour une fac de Droit plus juste, plus efficiente et plus adaptée au monde d’aujourd’hui.

Il ne s’agit que de mes idées et opinions. Tu ne seras peut-être pas d’accord avec tout ce que j’ai écrit. Mais j’espère avoir ton avis dans les commentaires sous l’article !

En effet, j’évoquais il y a deux mois les lacunes du système universitaire français en matière de pédagogie. Après ce constat déplorable, il m’apparaît indispensable d’être force de proposition. Il serait trop simple de critiquer et détruire, sans chercher à redéfinir et à bâtir. Je ne suis après tout pas vulgaire casseur.

Certes, la fac de droit va mal, mais il n’y a pas de fatalité. Il nous suffit d’innover pour redresser la barre. D’ailleurs, voici quelques-une de mes propositions (souvent partagées par de nombreuses personnes). Je n’ai pas la prétention de les avoir « inventées » ou même de détenir la vérité, il ne s’agit que d’idées partagées avec toutes personnes intéressées par ce défi : réformer ou transformer la fac de Droit !

Proposition n°1

La suppression des cours magistraux pour les remplacer par des ateliers et des conférences. Introduire également de la pédagogie inversée. Donner le savoir aux étudiants pour qu’ils se le transmettent directement sur de petits thèmes à tour de rôle par exemple.

Tout reste à imaginer.

la fac de droit

Proposition n°2

La valorisation et l’augmentation du travail d’équipe par l’instauration d’un nombre plus grand de projets de groupe et de travaux communs à des échéances plus ou moins longues (une semaine, un mois, un semestre, un an, la durée de la licence). Encore une fois, on pourrait imaginer un grand nombre “d’innovations” pédagogiques à la fac.

Il n’y a rien d’exceptionnel a priori, mais pourtant cela demanderait un grand changement de paradigme.

Proposition n°3

L’augmentation de la fréquence des corrections sans notation permettrait de libérer les étudiants. Le test and learn est le meilleur moyen de progresser rapidement. D’ailleurs, l’être humain n’a cessé, et ne cesse d’apprendre comme cela dans le domaine des sciences par exemple. On fait des expériences jusqu’à ce que l’on obtienne un résultat satisfaisant.

A l’inverse, dans le système universitaire (et même scolaire), la moindre erreur est violemment sanctionnée. A coup de stylo rouge, de notes proches de zéro et de remarques désobligeantes. Se tromper rime avec échouer.

Or, comme le disait si bien Nelson Mandela : “Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends”. En résumé, lorsque l’on se trompe, on apprend forcément.

Par ailleurs, les notes entraînent un grand stress avant, pendant qu’on les reçoit et après les avoir reçu lorsqu’elles sont mauvaises. Le stress étant l’un des principaux facteurs de maladies et de mal-être, il me semble évident que les notes devraient disparaître. Faut-il rappeler que la seconde cause de mortalité des moins de 25 ans est le suicide

la fac de droit

Proposition n°4

Un déploiement massif du tutorat réduirait le taux de redoublement et de réorientation. Bons plans, conseils en méthodologie, astuces pour trouver sa voie, soutien psychologique, création des relations et d’un réseau de manière générales.

Proposition n°5

Améliorer les interactions entre l’université et le milieu professionnel est sans doute aujourd’hui un des enjeux majeurs de l’université. Elle tente de s’inspirer des grandes écoles et des écoles de commerce qui excelles dans cette discipline (réseau d’alumni, répertoire d’entreprises partenaires, places de stage réservées, etc.).

Proposition n°6

Réduire l’amplitude horaire des cours (9h30-18h par exemple, avec une véritable coupure générale entre 12h et 14h) afin de respecter les cycles naturels (ou d’autres horaires plus “naturels”). Cela impliquerait de revoir tous les programmes, toutes les organisations, ainsi que le nombre d’étudiants par rapport aux infrastructures mises à disposition et le corps enseignant.

Proposition n°7

Favoriser la vie étudiante au travers du sport, de la culture, des échanges culturels, d’évènements pro et étudiants, associations, engagements humanitaires, etc. Tout ce qui peut développer les interactions sociales, le travail en équipe, la coopération et l’entraide.

Ce sont les clés d’une bonne insertion sociale et surtout professionnelle ! Par conséquent, l’université serait d’autant plus valorisée par ses alumnis, et se renforcerait par ces ambassadeurs qui vanteront ses bons côtés. Ainsi, l’insertion professionnelle des étudiants serait renforcée et le réseau de professionnels enrichis. Il s’agit d’un cercle vertueux.

Proposition n°8

Donner accès à une restauration de qualité, et bannir les aliments vraiment nocifs, tout en préservant un certain choix.

Les circuits courts et la consommation locale seraient une manière intelligente d’agir à la fois sur la qualité des aliments, le travail étudiants (pourquoi ne pas imaginer des jardins universitaires tenus et entretenus par les étudiants ?), et le sort des déchets organiques (par compostage) sans pour autant avoir une augmentation des coûts.

Proposition n°9

Spécial B.U”. : mettre des tapis ou de la moquette sur le sol pour atténuer les bruits de pas. Je pense que ce sera plus efficace que les regards agressifs tournés vers les talons d’une jeune damoiselle.

Et toi ? Comment verrais-tu la fac de droit idéale ?
J'ai hâte que tu me donnes ton avis !

Damien

Author Damien

Administrateur du site. Retrouve moi sur Instagram et découvre les coulisses de la communauté : https://www.instagram.com/le_juriste_de_base/

More posts by Damien

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des