was successfully added to your cart.

Panier

Le blogUncategorized

Comment bien débuter son année de Droit ?

By 02/09/2018 février 17th, 2019 No Comments

Comment bien débuter son année de Droit ?

La rentrée approche et le soleil disparaît avec les vacances d’été. Plus ce jour de reprise approche et plus tu appréhendes.

Vais-je être à la hauteur des attentes de mes professeurs ?

Aurai-je de bons résultats ?

Le doute t’envahit, et très rapidement tu stress, voire, tu paniques. Tu demandes si tu es vraiment capable de valider ton année de droit. Est-ce que tu es fait pour les études de Droit ? Ne t’es-tu pas trompé d’orientation ?

En réalité, la réussite de ton année de droit tient à des choses assez simples. Je vais te donner mes astuces et mes conseils pour réussir ton année de droit et éviter les mauvaises surprises.

 

Tout d’abord, tu dois prendre conscience que la rentrée débute réellement 2 semaines avant le premier jour de cours.

année de droit

Conseil n°1 – Être en pleine forme à la reprise

Bien se reposer (sommeil)

La base de la base est de bien dormir. Sans un bon sommeil, tu n’auras ni énergie, ni performance. Avant même de se soucier de ton emploi du temps ou de ton alimentation, si tu souhaites réussir ton année de droit, tu devras bien dormir.

En quoi consiste un bon sommeil ?

 

Dormir entre 4 et 5 cycles de sommeils complets par nuit

Il s’agit de recommandations médicales. Toutefois, sachez qu’il est possible de réduire son temps de sommeil global en pratiquant le sommeil polyphasique. Cette pratique est stressante et épuisante pour l’organisme. Par conséquent, il faut absolument être en bonne santé avant de se lancer dans cette aventure. Pour plus d’informations, je t’invite à lire « Pourquoi dormir moins pour dormir mieux ? »

 

Se coucher et se lever aux heures fixes au maximum

Cette routine est sans doute la plus contraignante mais également la plus importante. En effet, notre corps fonctionne sur des « cycles » d’éveils et de sommeils. Ces cycles sont en réalité de nature hormonale.

Ainsi, en offrant une régularité à ton organisme, tu places celui-ci dans les meilleures conditions pour fonctionner de manière optimale.

Éviterles écrans au moins 1 heure avant de se coucher, et réduire l’éclairage au minimum pendant les 15 dernières minutes. La lumière bleue produite en abondance par les écrans, et la lumière artificielle de manière générale a pour conséquence de retarder l’endormissement.

 

 

Bien s’alimenter

L’alimentation occupe forcément une place importante dans ton état de forme. Avec entre 3 et 6 repas par jour, il est évident que ce qui est dans ton assiette agira directement sur ton niveau d’énergie.

 

Les aliments à privilégier

Sans surprise, pour rester en forme, il faut privilégier les fruits (pour l’énergie pure fournie par le sucre) et les légumes (pour le bon fonctionnement de tes organes et donc les performances intellectuelles grâce aux minéraux).

Dans la mesure du possible, essaie de les consommer cru pour qu’ils puissent conserver le maximum de leurs propriétés.

 

Les aliments à éviter

À l’inverse, il te faudra éviter la « junk food » au maximum. Tous les produits industriels de manière générale sont à proscrire dès que possible, les produits laitiers et les céréales (avec ou sans gluten) ont tendance à détériorer tes intestins et tes os, s’ils sont consommés en trop grande quantité (c’est-à-dire plus d’une fois par jour). Tout cela variera de chacun et de ton état d’épuisement. Mais part du principe que plus tu en consommeras, plus tu seras fatigué.

 

Les pratiques « alimentaires »

Mais au-delà de la nourriture elle-même, l’heure de tes repas, ton temps de mastication, ou le rythme d’enchaînement des plats joueront un rôle majeur ta digestion. Et qui dit digestion, dit énergie.

Par exemple, je pratique depuis plus d’un an le jeûne intermittent (fasting en anglais). Il s’agit de réduire sa fenêtre alimentaire à plus ou moins 8 heures. Cette pratique consiste en une « pause alimentaire ». Tu manges seulement entre 12h et 20h (8h) et le reste du temps, tu te contentes de boire de l’eau ou rien du tout (selon ta soif). Je sais, toi aussi on t’a appris que le petit-déjeuner était le repas le plus important de la journée… Dans ce cas pourquoi le repas du midi s’appelle le dé-jeûner (littéralement rompre le jeûne de la nuit).

Plusieurs raisons expliquent la promotion du petit-déjeuner, mais tu l’auras compris, il s’agit essentiellement de considérations financières. Tout comme la consommation d’au moins un produit laitier par jour (néfaste pour la santé) mais vanté comme un atout santé.

 

 

Bonne hygiène de vie de manière générale :

Pas d’alcool ou peu

L’alcool détériore ton corps à vitesse grand « V ». Un verre de bière ou de vin de temps en temps suffit à nuire à tes performances. Je ne te parle même pas des soirées étudiantes où tu vas encore mal finir (enfin, je voulais parler de tes amis, pas de toi, hein). Je ne t’apprends rien, mais il est tout de même bon de le rappeler. On sous-estime trop souvent l’impact de l’alcool sur nos performances à la fac.

 

Pas de drogue ou de cigarette (un article à venir sur l’addiction à la cigarette)

De nouveau, je joue les rabats joie de service. La drogue, et même la cigarette (surtout), qui contient la plus perverse des drogues la nicotine, réduisent drastiquement les performances.

 

Pourquoi ?

Soit, elles ralentissent le fonctionnement de ton cerveau, soit elles empêchent son oxygénation complète, ou enfin elles ont pour effet d’augmenter le stress (nicotine surtout) ce qui nuit à la concentration, et donc de facto aux performances intellectuelles.

 

Une activité physique ou sportive régulière

Les bienfaits d’une activité physique régulière ne sont plus à prouver. Et j’insiste bien sur « activité physique » et pas forcément sportive. Le fait de se déplacer en marchant ou à vélo sont en soit suffisant (au moins 30 minutes par jour pour la marche pour obtenir des effets significatifs par exemple).

 

Passons désormais au conseil n°2 qui te permettre de valider ton année de droit

année de droit

Conseil n°2 – Garder ou reprendre le rythme « intellectuel » des études de Droit

Lire (pour se divertir, puis progressivement de plus en plus de ressources juridiques)

La structure du cerveau est modelable. Elle dépend de l’utilisation que tu en as. Par conséquent, le fait de lire, structure ton cerveau d’une certaine manière. À l’inverse, en arrêtant de lire, tu perds le bénéfice de cette adaptation.

Ainsi la reprise des cours, et de la lecture des nombreux manuels et autres notes de doctrines s’avèrent plus douloureuses au départ. Avec une pratique régulière, les capacités se renforcent au lieu de dépérir. Donc, si tes vacances sont presque finies, il est plus qu’urgent de commencer à lire. Débute par quelque chose que tu apprécies, puis progressivement augmente ta vitesse de lecture et la difficulté du contenu. Le but est de revenir au niveau que tu étais à la fin de l’année dernière avant la reprise des cours.

Dans l’idéal, il faudrait lire constamment, et encore plus pendant les vacances. Si tu lis régulièrement des sources juridiques, tu vas non seulement empêcher la détérioration de ton cerveau, mais tu vas en réalité améliorer ses capacités. Ainsi, tu auras toutes armes pour valider ton année de droit.

 

Écrire pour conserver les automatismes

Comme pour la lecture, l’expression écrite (ou écriture) dépend de ta pratique. Plus tu écris, mieux tu t’exprimes. Or, cette capacité est déterminante et à ta portée. Écrit ce que tu veux pour commencer. Prends juste du plaisir et dit toi par la même que cela te fait progresser.

 

Refaire quelques exercices pour se réapproprier la méthodologie (au moins 2 semaines avant la reprise)

La méthodologie requiert certains automatismes. Avec l’absence de pratique, ils se perdent très vite. Malheureusement, lors de la reprise, tu n’auras pas le temps de les retrouver assez rapidement. Je te conseille donc fortement de refaire quelques exercices (au moins au brouillon) pour reprendre les bonnes habitudes. Tu dois arriver opérationnel à la rentrée pour obtenir ton année de droit.

année de droit

Conseil n°3 – Préparer les premières semaines de cours

Le troisième conseil concerne celles et ceux qui veulent cartonner dès le début de leur année de droit. Si cela est ton cas, alors lis bien ce qui va suivre.

 

Étudier le plan des matières et lire des introductions

Pour être au taquet dès les premiers jours, tu dois déjà connaître au maximum les matières, leurs problématiques, les thèmes évoqués, etc. Pour cela, rien de plus simple, il suffit juste d’étudier le plan de chaque matière. Observe la dynamique du cours, apprends les notions fondamentales, les enjeux et la réalité qui se cache derrière les textes et les décisions de justice.

 

Commencer à lire l’actualité des 6 derniers mois de chaque matière (ou des plus importantes).

Ensuite, consulte l’actualité juridique de ces matières. Découvres ce qui anime la matière depuis le début de l’année. Y a-t-il une problématique qui ressort en particulier ? Une nouvelle technologie ou nouvelle pratique vient perturber le droit positif ?

En découvrant avant tout le monde ces sujets, tu vas prendre une sacrée longueur d’avance. Et crois-moi, quand tout le monde sera à la ramasse, toi tu te baladeras tranquillement et tu pourras même commencer à préparer sereinement tes révisions.

année de droit

Bonus – se fixer des objectifs

Maintenant que tu es sur le point d’obtenir une mention… Je te propose de devenir major de ta promo avec ces derniers conseils.

 

Fixer des objectifs pour l’année et chaque semestre

Ce semestre que souhaites-tu obtenir comme résultats ? Quelle matière te semble vraiment prioritaire ? Quelles options vas-tu choisir ? As-tu des objectifs extra-scolaires (sport, musique, etc.) qui pourrait influencer tes résultats universitaires ? Souhaites-tu simple valider ton année de droit ?

 

Se prévoir des défis intermédiaires pour garder la motivation

Lorsque tu auras fixé ces objectifs pour le semestre ou l’année, tu devras également établir des objectifs intermédiaires, à un mois voire une semaine. Cela te permettra de voir ta progression et de ne pas te décourager dans les moments difficiles.

Damien

Author Damien

Administrateur du site. Retrouve moi sur Instagram et découvre les coulisses de la communauté : https://www.instagram.com/le_juriste_de_base/

More posts by Damien

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des